Affichage des articles dont le libellé est Pognon. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Pognon. Afficher tous les articles

jeudi 22 septembre 2016

Comment je double mon pouvoir d’achat

Article (très mal) sponsorisé

Qui n’a pas rêvé un jour d’augmenter son pouvoir d’achat, sans pour autant travailler plus ?
Aujourd’hui grâce à Internet, la méthode exclusive « Vivre Mieux » de Ton Père vous permet d’atteindre cet objectif immédiatement, sans connaissances spéciales, sans formation, sans aucun effort ni un seul Euro d'investissement.

Alice raconte « Au début, j’y ai pas cru. Je l’avais dis à Gaston mon mari, que çà serait bien si on n’aurait moins de problèmes avec l’argent. Maintenant, c’est fait et je peux dire à ceux qui le croivent pas, qu’y faut jamais baisser les bras ».

Toute la méthode « Vivre Mieux » repose sur un principe simple qui affirme : le premier argent gagné est celui que l’on n’a pas dépensé ! Et le témoignage d’Alice, utilisatrice satisfaite, est sur ce point édifiant : « Avec mes économies, j’ai pu rapidement me faire plaisir, m’offrir des bijoux et surtout acheter une nouvelle voiture ».


La méthode Vivre Mieux permet de doubler facilement votre pouvoir d'achat.

La nouvelle voiture que j’ai pu m’acheter avec toutes mes économies.

Comment fonctionne la méthode exclusive « Vivre Mieux » ? Pour atteindre par exemple un objectif de doublement de son pouvoir d’achat, le processus est très simple : il suffit de diviser par deux ses dépenses.
Certes, le système peut paraître élémentaire, mais encore fallait-il y penser. Le gouvernement lui-même et de nombreux politiques, mène des études sur l’efficacité de ce principe en période de crise.

Comment faire concrètement ? Si chacun à sa méthode, voici quelques exemples des meilleures réalisations de nos lecteurs :
- revendre la voiture de sa femme
- faire supprimer son compteur EDF
- cesser de faire des cadeaux à ses enfants
- rester à la maison au lieu de dépenser bêtement en vacances
- supprimer de sa liste de course : la viande, le poisson et tous les produits frais, les lames de rasoirs, les alcools, la lessive, le gasoil, le(s) préservatif(s), le tabac, etc. … (la liste n’est pas exhaustive).

Ainsi, en n'achetant rien on dépense moins et grâce aux économies réalisées, il devient possible d’acheter deux fois plus de rien.

samedi 4 juin 2016

Défiscaliser en France socialiste

A la demande de nombreux lecteurs, nos experts avaient accepté de relever brillamment un challenge pourtant difficile :

« Comment être riche dans la France de François Hollande et ne plus payer d’impôts »

La solution trouvée était astucieuse, car elle utilisait très habillement l’ensemble des possibilités offertes par la politique du gouvernement. Voici une démonstration simple de la méthode, présentée sous la forme ludique d’un jeu de l'oie qui vous amusera.


Le jeu de la défiscalisation









Simple, efficace et moderne.


mercredi 7 octobre 2015

Les arnaques du marketing reseau

Nota : dans l’article très documenté qui suit, Ton Père fait la différence entre :
- les vendeurs qui représentent en direct une marque en faisant bénéficier leurs clients d’un circuit de vente court,
- des réseaux multi-niveaux qui sont des dérivés (légaux) de la vente pyramidale.
________________________________________

Les arnaques du marketing réseau expliquées et décryptées.Les difficultés financières générées par le chômage et la crise, peuvent te pousser à rechercher des compléments de revenus. Pour avoir rencontré de nombreux déçus et pour te mettre en garde contre la politique de ces organisations, voila un petit guide sur la manière dont fonctionne un réseau de Vente à Domicile multi-niveaux.

Le produit à vendre :
Il s’agit souvent de produits consommables (et donc renouvelables) : cosmétiques, bien-être, substituts ou compléments alimentaires, hygiène, nettoyage etc… Pour viser large, le truc vendu doit concerner tout le monde en répondant à un besoin universel. Le produit peut être original ou d’une grande médiocrité et on pourra trouver parfois dans n’importe quel hypermarché, des concurrents beaucoup moins chers. L’essentiel n’est pas là.
Trois principes structurent l’offre en marketing de réseau :
- Elle doit contenir une promesse individuelle « affective » (aller mieux, devenir riche, mincir …)
- Le produit doit apparaître comme différent des autres, voire être perçu comme unique sur son marché, même (et surtout) si il est d'une grande banalité.
- Il doit être valorisant pour celle ou celui à qui tu vas le vendre (positionnement haut de gamme, changement de vie ou de look, ascension sociale, réalisation d’une bonne affaire, appartenance à une caste d’élus qui «savent» et consomment de façon intelligente …). Enfin, autour d’une idée centrale, on va décliner une gamme complète (saveurs diverses, usages multiples, conditionnements différents …).
Le marketing :
C’est le pilier du système. Il s’agit de pousser à l’extrême un ou plusieurs aspects qui seront présentés comme faisant toute la différence. En effet, il faut justifier par quelques avantages « exclusifs » une tarification exorbitante. Le packaging est toujours soigné, pour valoriser le contenu et l’acheteur. La gamme sera souvent présentée comme bénéficiant des découvertes d’un puissant service de Recherche et Développement, mais parfois, la prétendue re-découverte d’une vieille recette oubliée, ou l’expérience personnelle «extraordinaire» du gourou fondateur suffira. La moindre différence (même insignifiante) est élevée au rang d’innovation révolutionnaire et le discours répète en boucle cet « avantage ».